Coupe de France, un simple derby et une simple formalité !

Marc

Bonjour à tous, tout d’abord je vous remercie pour vos lectures attentives des 27 reportages que j’ai eu le plaisir de réaliser pour l’AS ANDOLSHEIM la saison dernière, et, tout comme mon club de cœur le fait chaque année, je vais moi aussi me surpasser cette année. objectif 30 articles au minimum. Je remercie Gilles Fouillet et toute l’équipe rédactionnelle qui me fait confiance, et je remercie le comité et le Président de l’ASA. Et je souhaite bonheur et succès à toutes les équipes de l’ASA. Bref, hier après-midi, car on est déjà lundi, notre équipe Seniors 1 entame la Coupe de France contre le voisin Ste Croix en Plaine. Comme nos lecteurs le savent, les croisés évoluent 3 divisions au-dessus de nous. Sur le papier, c’est donc ingagnable... Un grand journal régional alsacien, que je ne nommerai pas, (mais qui est éponyme, comprenne qui pourra), écrit donc jeudi : « une formalité pour les croisés »… et surenchérit, vendredi, par un magnifique « un derby qui ne devrait pas échapper à Ste Croix ». Puisque les journalistes ont plié le match sur le papier, restons à la maison ! Le seul petit hic, c’est que la match se jouera sur une pelouse et non sur un papier…Soyons honnêtes, le premier quart d’heure est à l’avantage des locaux, techniquement et territorialement. L’ASA réagit , se révolte, et manque de peu de marquer à la 30eme car notre photo montre clairement que Adam est littéralement fauché dans la surface ! Bref, Andolsheim fait de la résistance ! Seconde période, score toujours vierge, Jeff notre portier enchaine parade sur parade, la défense est hyper solide, on prend un carton jaune sans gravité …Ste Croix rate l’occasion de tuer le match à la 93eme puis l’arbitre siffle la fin du match ! Après 15 minutes et 11 de tirs au buts interminables, Bryan trompe le portier croisé et le kopp vert explose : l’ASA gagne le match ! Finalement les journaux avaient raison…et, je fais amende honorable , il suffisait de marquer plus de buts que l’équipe adverse, et, simplifié ainsi, on peut le dire, l’écrire, et même le chanter : ce fut une formalité !

Commenter avec votre compte Facebook

commentaires

Tags:,

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :