Posts Tagged‘FC Gundolsheim’

Vingt minutes de folie sur la route des vins !

En ce samedi automnal, nos U18 équipe une, qui évoluent en D2, se déplacent à Pfaffenheim, pour jouer contre Gundolsheim, puisque les deux villages viticoles sont en entente. Arbitrage officiel irréprochable comme toujours et ligne de touche assurée, coté Andolsheim, par notre Gérard, toujours aussi impartial qu’indispensable. Merci à lui. Dès la neuvième minute un corner permet aux locaux d’ouvrir le score. Défense et gardien mal placés. Ça arrive, c’est pas dramatique. Le coach Michel, secondé par Robert, reste calme et garde son équipe bien motivée. Robert assure également les fonctions de soigneur et de photographe. Si ça s’appelle pas de la disponibilité et de la polyvalence, alors il faut inventer un autre mot, moi j’en ai plus dans mon vocabulaire…ah si, ça s’appelle le bénévolat ! Bref, je discute, mais nos joueurs se battent pendant ce temps-là. Et ça paye : à la 25eme Nathan effectue une contre-attaque éclair sur l'aile gauche et centre sur Kilian, démarqué, qui tire et marque : égalisation pour l’ASA ! Trois minutes plus tard Gundolsheim reprend l’avantage , mais de justesse car Clément a dévié la balle qui décide tout de même de rentrer dans nos filets. Encore 3 minutes passent et cette fois c’est Nathan qui égalise pour l’AS ANDOLSHEIM , sur penalty ! Vous l’avez compris , nous sommes dans la période de folie évoquée en titre : tout spectateur qui cligne des yeux peut rater un but ! Encore dix minutes et les locaux reprennent l’avantage, également sur penalty, et encore, un peu chanceux, puisque Clément a encore plongé du bon côté. Ne clignez pas des yeux, c’est pas fini. Sept minutes plus tard Valentin égalise à trois partout pour l’ASA. Cinq buts en vingt minutes sur la route des vins, ça se fête ! C’est justement ce que pense aussi l’arbitre qui expulse dix minutes un joueur de Gundolsheim pour que la fête puisse continuer dans le fair play et la bonne humeur. A la 70eme Clément nous gratifie d’une magnifique parade sur son côté gauche : on a eu chaud ! Vient la 94eme minute et donc théoriquement la fin du match…mais un dernier coup franc à la limite des 16 mètres est sifflé contre nous…Soit… Heureusement le poteau gauche est du côté de la justice et renvoie dans les vignes une balle qui n’aurait jamais dû en sortir. Si Bacchus le Dieu du vin est lui aussi supporter de l’AS ANDOLSHEIM, alors ce soir on voit la vie en vert ! Interrogé en conférence de presse d’après match, autour d’un verre de jus de raisin, le coach Michel nous livre son analyse : « manque de réalisme, joueurs trop gentils, match largement gagnable mais on est sur la bonne trajectoire et je sens beaucoup plus d’envie qu’en début de saison. Il faut travailler, appliquer les consignes données aux entrainements, et répéter en match les exercices des entrainements ! Et surtout je dis aux joueurs : parlez-vous, respectez-vous mutuellement et plus encore, respectez-vous vous-même ! » Fin de citation. Messieurs, à bientôt !

8 Mai, jour de victoire !

Marc

Dimanche 8 Mai, jour de la victoire de 1945, 100 jours après la libération de l’Alsace et 300 jours avant la fondation de l’AS Andolsheim… Et justement, Dimanche 8 mai, les 3 équipes Seniors de l’ASA gagnent leur match ! Une journée de victoires éclatantes sous un soleil tout aussi éclatant. Une journée de sueur, de coups, de buts, de camaraderie et de boissons alsaciennes pour fêter de beaux scores. Une journée d’encouragements amicaux, familiaux et fraternels. Une journée de sport et de joie. Tous les jours, chacun de nous est fier de faire partie de l’AS Andolsheim mais, en plus de cela, certains jours, chacun de nous en est très, très heureux….Mais revenons aux Seniors 1 qui reçoivent le leader, Gundolsheim, tenu en échec, chez eux, avant la trêve. Ce 1 partout avait été le premier déclic de l’ASA, celui qui allait nous mettre en confiance. Gundolsheim le sait, tout comme nos lecteurs : l’équipe de Gilles Laganne a fait sa mue depuis novembre, elle ne craint plus personne, pas même le leader ! Et boum, à la 23 eme, c’est Ben, qui avait marqué à Gundolsheim, qui remet ça ! Puis Gabin à la 35 eme et la 65 eme ! Le reste du match ? Ecrasante domination verte : territoriale, technique, tactique, mentale et même dans le fair play. Et le score le prouve : 3 à rien ! Bref, les verts font de nouveau le plein de victoires et de points, en ce 8 mai , et le coach résume ainsi le chemin accompli : « j’ai récupéré un groupe qui avait du potentiel, j’ai travaillé pour l’améliorer et maintenant je veux les aider à consolider ces acquis ». Messieurs, en ce jour de victoire, vous savez quoi ? Bravo et Merci !

Lire la suite

Seniors 1 : 1 but, 1 point, et 1 grand gardien

Marc

Dimanche automnal et doux dans les champs du FC Gundolsheim. L’équipe fanion visite le club leader du groupe. Ce match ne peut qu'être gagné pour les rouges, ils dominent le championnat et ils sont chez eux, les verts ont très peu de points pour le moment. Notons une fois de plus la précieuse collaboration de Jérôme sur le banc et de Laury sur la touche, et enfin la présence du président de l’ASA, qui assiste à presque toutes les rencontres importantes de toutes les équipes importantes pour le club. A savoir toutes les équipes de l’ASA, de U7 à Vétérans. Bref, comme on sait que les rouges ont déjà gagné sur le papier, puisqu’on est là on en profite pour jouer aussi sur la pelouse. Après 35 min de domination des locaux, durant lesquels Jeff exécute quelques brillantes parades, Gundo est tellement sûr de son fait que leur attaquant de pointe tente un petit lob alors qu’il y avait beaucoup plus simple à faire. On se dit que ce sera dur de tenir. C’est ce que pense aussi Ben qui ouvre le score pour les verts ! Le kop d’Andolsheim explose, les supporters adverses sont bouche bée, les bookmakers se jettent pas les fenêtres du club house, les remplaçants rouges sanglotent, le verdict tombe : l’ASA mène 0 – 1 ! Après la pause notre portier continue ses exploits, malgré une blessure en première période, et les verts sont tout proches du second but à plusieurs reprises. Les locaux en profitent pour égaliser et ce sera le score final, 1 partout sur la pelouse, un peu différent tout de même de la raclée annoncée sur le papier. Saluons l’excellent accueil du FC GUNDOLSHEIM, sur la pelouse évidemment mais aussi dans la salle de dégustation de boissons alsaciennes. A la nuit tombante nous ramenons à Ando un but, un point, un grand gardien et un très grand espoir : la saison ne fait que commencer !

Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :